Patrick Bouchain

(France, 1945)

Patrick Bouchain, Centre Pompidou Mobile, s.d. Collection Frac Centre-Val de Loire – Donation Patrick Bouchain

Architecte, urbaniste, scénographe, Patrick Bouchain s’attache, depuis les années 1980, à « construire autrement », fondant la légitimité de chaque projet artistique, architectural ou urbain sur une analyse fondamentale des contextes et des besoins, sur l’économie des moyens (« faire plus avec moins ») et plaçant toujours l’usager au cœur du processus de conception.

Patrick Bouchain a enseigné à l’École Camondo à Paris de 1972 à 1974, à l’École des Beaux-Arts de Bourges (1974- 1981) et à l’École nationale de Création industrielle de Paris (1981-1983) dont il a été l’un des fondateurs. Il a également occupé les fonctions de conseiller auprès de Jack Lang au ministère de la Culture et de conseiller auprès du président de l’Établissement public du Grand Louvre (1992-1994).

Célèbre pour ses opérations de reconversions de friches industrielles en « fabriques culturelles » – comme le Magasin à Grenoble (1985), le Lieu Unique à Nantes (1999) ou la Condition publique à Roubaix (2003) – Patrick Bouchain a été l’architecte, entres autres réalisations, du Théâtre Zingaro à Aubervilliers et de l’Académie des arts du cirque à Saint-Denis.

Il est le collaborateur de nombreux artistes contemporains dont Daniel Buren (« Les deux plateaux » dans la cour du Palais- Royal, 1986), Bartabas (Célébration de la bataille de Valmy, 1989), Joseph Kosuth (Figeac, 1989), Claes Oldenbourg (« Le vélo enseveli », parc de la Villette, 1990), Jean- Luc Vilmouth (« Comme deux tours », Châtellerault, 1994). Il a été le chef d’orchestre du spectacle des Grandes Roues sur les Champs-Élysées à Paris dans le cadre de la célébration du passage à l’an 2000 et l’invité du pavillon français à la Biennale d’architecture de Venise en 2006.

À l’occasion du transfert par donation de ses archives au Frac Centre-Val de Loire, une exposition rétrospective retracera 4 décennies de création, rendant hommage à sa méthodologie, montrant ses années d’apprentissages et d’enseignements, et révélant son engagement politique pour l’architecture. L’exposition, aux Turbulences – Frac Centre-Val de Loire s’attachera à décrire les processus du « réalisateur d’architecture » qu’il a été pour aboutir des bâtiments d’interprétation et d’expérimentation, toujours à « haute qualité humaine ». Une attention particulière sera portée à son œuvre de dessins et une présentation exhaustive des maquettes de ses projets donnera à voir l’archipel que constitue son œuvre.

Son architecture ? Faire confiance, valoriser la main d’œuvre, mettre l’habitant au centre, économiser les moyens, penser en mouvement, détricoter les conflits et surmonter les obstacles des « bloqueurs professionnels », pour le plaisir de faire.

share on Facebook or Twitter